THÈMES

Tallonite, causes et remèdes

Tallonite, causes et remèdes

heelite, ou Douleur au talon, est un trouble extrêmement courant chez les hommes et les femmes, et il existe de nombreuses causes sous-jacentes à cette blessure, telles que des conditions affectant l'os du talon, une ecchymose ou une fracture de stress, une fasciite plantaire ou une tendinite. La douleur peut être tout aussi variée, des pulsations agaçantes aux véritables «douleurs» débilitantes.

Mais quels sont les causes de l'hélite? Et quels sont les remèdes?

Causes de l'hélite

La douleur au talon, souvent appelée «hépatite», peut être le principal résultat de deux maladies telles que:

  • fasciite plantaire, qui se réfère à l'irritation et à l'inflammation du tissu serré qui forme la voûte plantaire et relie l'os du talon à la base des orteils;
  • tendinite, qui fait référence à une inflammation du tendon d'Achille, un gros tendon semblable à un cordon, qui se fixe à l'arrière de l'os du talon.

D'autres causes moins fréquentes de douleur au talon et, plus généralement, de douleur au talon, de syndrome du tunnel tarsien et de fractures de stress sont d'autres causes moins fréquentes. Il existe également certains facteurs de risque qui favorisent l'apparition de tels préjugés, comme une faible masse osseuse (ostéopénie) ou un trouble de l'alimentation, comme l'anorexie ou la boulimie.

D'autres hypothèses déterminantes pourraient être une contusion au talon, une atrophie du coussinet adipeux, un syndrome de Haglund (avec ou sans bursite) ou des infections osseuses du talon.

Le diagnostic du talon

La plupart des affections du talon peuvent être diagnostiquées en analysant vos antécédents médicaux et en effectuant un examen physique. Dans certains cas, cependant, des tests supplémentaires (sang, imagerie, etc.) peuvent être nécessaires.

En ce qui concerne l'anamnèse, en particulier, quelques questions seront posées telles que:

  • où est la douleur?
  • quand ressentez-vous la douleur?
  • La douleur survient-elle lors d'une activité de mise en charge ou de repos?
  • si la douleur survient lors d'une activité de mise en charge, est-elle plus perceptible le matin après le repos ou plus tard?
  • la douleur au talon s'aggrave-t-elle la nuit?
  • Ressentez-vous d'autres symptômes en plus de la douleur au talon, tels que fièvre, engourdissement ou gonflement?
  • Y a-t-il eu des changements dans votre activité quotidienne, ou un traumatisme ou une blessure qui a aggravé votre douleur au talon?

Cela dit, le médecin procédera à un examen physique, inspectant diverses zones du pied, y compris le talon, la cheville, le mollet et le bas de la jambe.

Comme prévu, des tests sanguins ou des tests d'imagerie tels que des radiographies du talon ne seront nécessaires que dans des cas minoritaires.

Lisez aussi: Douleur au talon, traitement et prévention

Les remèdes contre l'hélite

Passant aux remèdes contre la douleur au talon, tout dépendra naturellement de la cause profonde de la douleur au talon.

Cependant, certains traitements sont valables pour n'importe quelle condition, tels que:

  • du repos: pour les causes les plus aiguës de douleur au talon, éviter l'activité qui l'a déclenchée est certainement utile;
  • la glacePour la plupart des sources de douleur au talon, l'application d'un sac de glace sur le talon à intervalles de 20 minutes jusqu'à quatre fois par jour peut aider à réduire l'enflure et à soulager la douleur.
  • bandageLe bandage du pied avec du ruban de sport ou du ruban hypoallergénique est utile pour certains diagnostics du talon tels que la fasciite plantaire, la contusion du talon et le syndrome du talon.
  • thérapie physique: les exercices et les étirements peuvent détendre les tissus entourant l'os du talon. Quelques exercices simples, effectués le matin et le soir, aident souvent les patients à se sentir mieux rapidement.
  • modification de chaussures: Selon la cause de la douleur au talon, votre médecin peut recommander différents supports de pied;
  • médicaments: Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont couramment prescrits pour les douleurs au talon causées par des problèmes tels que la fasciite plantaire, la tendinite, une contusion du talon, etc.

La prévention de l'hélite

La prévention des symptômes de douleur au talon peut être un élément clé du traitement à long terme de votre maladie.

Certaines indications courantes comprennent:

  • augmenter progressivement les niveaux d'activitéAugmenter progressivement les activités sportives au fil du temps et prendre des pauses peuvent aider à prévenir les blessures au talon
  • maintenir un poids corporel idéal: l'excès de poids corporel augmente le stress sur les membres inférieurs, y compris le talon;
  • porter les bonnes chaussures: Le port de chaussures appropriées et bien ajustées - des chaussures avec un soutien et un amorti adéquats - est essentiel pour la prévention de nombreux types de douleurs au talon;
  • détection précoce du problème: Habituellement, le corps vous avertit lorsque vous faites un type d'activité qui provoque une aggravation. Écouter les symptômes, en particulier aux premiers stades, peut vous donner l'occasion de vous attaquer à un problème avant qu'il ne devienne grave. Poursuivre une activité qui provoque une aggravation des symptômes peut au contraire conduire à un problème plus important, qui sera plus difficile à traiter.


Vidéo: 6 Cose da non fare se hai una Fascite Plantare (Janvier 2022).